Pour la première fois de ses 150 ans d'histoire, le parti social-démocrate allemand a élu, c’était le 21 avril dernier,  une femme à sa tête, Andrea Nahles, avec un espoir : sortir de la crise profonde dans laquelle le parti est plongé. Portrait de la présidente du SPD.