Certains disent d’elle qu’elle est la «Mélenchon» allemande. Sahra Wagenknecht a lancé cette semaine le mouvement « Aufstehen », «Debout» en français, qui cherche à fédérer l’ensemble de la gauche.